PREVENTION ET LA GESTION DE L’EPIDEMIE A COVID-19 A L' ANSS

 

La pandémie de Covid-19  est une pandémie d'une maladie infectieuse émergente, appelée la maladie à coronavirus 2019 (Covid-19), provoquée par le coronavirus SARS-CoV-2. Elle apparaît le 17 novembre 2019 dans la province de Hubei (en Chine centrale), et plus précisément dans la ville de Wuhan, puis se propage dans le monde entier.

Les pays du monde entier y compris le Burundi ont pris des mesures pour arrêter la propagation de cette pandémie de Covid-19. C'est dans cette logique que l'ANSS étant une structure de prise en charge des personnes vivant avec le VIH/SIDA a pris l'avant garde dans la mise en place de ces mesures de prévention.

Face à d’urgence de maintenir à  minima les services essentiels de prévention et de prise en charge des bénéficiaires suivis dans les antennes et de préserver la santé du personnel et des visiteurs, l’ANSS s'est dotée d’un plan d’action  d’urgence pour la  prévention et de gestion de l'infection au Covid-19  et a  identifié des activités prioritaires afin d’atténuer  l’impact négatif de l’épidémie à Covid-19 sur  la continuité des services essentiels.

Toute personnes qui entre à l'ANSS doit d'abord se laver les mains avec de l'eau propre et du savon, ensuite  deux unités placées à l'entrée procède aux questionnement pour savoir s'il tousse, a été en contact avec celui qui a du Covid-19, si dans la famille il y a des gens qui toussent et enfin procède à mesurer la température par un thermo flash .

Par conséquent s'il y a suspicion des signes du  Covid-19, l'un des deux unités appel un médecin pour la consultation de ce malade. Après la consultation, si le médecin trouve que les signes sont réunies caractérisant un cas de Covid-19, l'ANSS transfère ce patient à l'hôpital pour être testé et soigné au cas il devient positif.

Comme l'ANSS fait le suivi des PVVIH à domicile ou à l'hôpital, elle fait aussi le suivi des cas  de ses patients qui deviennent positif au Covid-19.